Nouveau

Bulletin 02/2022


Nous sommes ravis d’annoncer la dernière mise à jour qui a été mise en ligne ! Parmi de nombreuses nouveautés, voici les principales fonctionnalités disponibles avec la nouvelle mise à jour :

Illégal n° 1 : les polices Google sont illégales ?

Fin janvier, le tribunal régional de Munich a dû traiter le sujet des Google Fonts (intégration de polices dans un site Web). Le tribunal a jugé que l’intégration de Google Fonts via le serveur de Google sans consentement était illégale et a accordé des dommages-intérêts au demandeur. Comme vous en avez l’habitude avec consentmanager , nous avons réagi immédiatement et, dans la mise à jour de ce mois-ci, avons créé l’option permettant de bloquer les polices Google et d’autres éléments de police et de style externes (blocage automatique : menu> CMP> Modifier> Autres options> Bloquer les feuilles de style ou bloquer manuellement via l’ajustement du code, voir aide).
Notre recommandation : activez le blocage ou, mieux encore, téléchargez simplement les polices et placez-les sur votre propre serveur.

Illégal #2 : Google Analytics illégal ?

Outre Google Fonts, Google Analytics a également été récemment « attrapé » : en Autriche, l’autorité de protection des données a décidé dans une affaire que Google Analytics n’est pas compatible avec les principes du RGPD car les données sont envoyées aux États-Unis et il n’y a pas de niveau de protection adéquat. Il était donc interdit à l’exploitant du site Web d’utiliser Google Analytics (d’autant plus qu’une bannière de consentement insuffisant a été utilisée dans ce cas). Un peu plus tard, les autorités néerlandaises et françaises de protection des données ont convenu et ont également jugé que l’intégration (non protégée) de Google Analytics n’était pas conforme au RGPD. On peut supposer que d’autres autorités étatiques suivront.
Notre recommandation : n’utilisez Google Analytics qu’avec votre consentement ou recherchez des alternatives respectueuses de la protection des données (par exemple, etracker ou Matomo).

Illégal n°3 : IAB TCF illégal ?

L’autorité belge de protection des données a également fait sensation. Cela a dû décider de la Standard IAB TCF . L’autorité a déterminé que dans les circonstances actuelles, le cadre de transparence et de consentement de l’IAB, ainsi que l’IAB Europe en tant qu’organisme administratif à l’origine de la Standard , ne remplissent pas diverses conditions du RGPD. L’IAB dispose désormais d’un délai de deux mois pour élaborer un « plan d’action » avec des modifications proposées. Les changements proposés visent à montrer comment le TCF peut être repensé pour qu’il soit conforme au RGPD. L’IAB Europe a depuis fait appel de cette décision. Nous avons rassemblé plus de détails dans notre FAQ .
Notre recommandation : si vous n’avez rien à voir avec la publicité en ligne (par exemple, sites Web de commerce électronique ou d’entreprise), vous ne devez pas utiliser la Standard IAB TCF . Si vous ne pouvez pas vous en passer, vous ne devriez pas paniquer maintenant, mais attendez de voir comment la situation évolue.

Objectifs et curseurs

Une autre nouveauté de ce mois-ci est la possibilité de réorganiser et de trier les objectifs : « appuyez » simplement sur l’entrée et déplacez-la là où elle devrait apparaître.

Notre fonctionnalité de curseur est également nouvelle : au lieu d’afficher les objectifs avec plusieurs cases à cocher sur la première page de la couche de consentement, vous pouvez désormais utiliser un curseur. Le visiteur peut alors choisir entre plusieurs positions et ainsi activer et désactiver plusieurs fonctions en même temps. Les paramètres du curseur se trouvent sous Menu > Objectifs sous la liste des objectifs.

Plus de nouvelles fonctionnalités et modifications

Comme toujours, ce mois-ci, nous avons également apporté de nombreux petits ajustements de fonctionnalités. Il y a des ajustements lors de la copie des CMP et des conceptions, de nouvelles options pour stocker les bases juridiques et plus d’options de texte pour les images d’aperçu.


plus de commentaires

Jetzt zu consentmanager wechseln

Newsletter 07/2024

offre de changement consentmanager Vous n’êtes pas satisfait de votre fournisseur actuel de gestion du consentement, mais vous craignez les efforts techniques qu’un changement pourrait entraîner ? Alors nous avons une offre intéressante pour vous. Passez dès maintenant à consentmanager et grâce à notre nouveau mode de compatibilité, le changement technique se fera sans effort. […]
Einhaltung der EU-Verordnung über künstliche Intelligenz consentmanager
Droit

Règlement européen sur l’intelligence artificielle

La réglementation européenne sur l’IA entre en vigueur en août 2024 Suite à la première proposition de la Commission européenne en avril 2021, le Parlement européen a adopté le règlement de l’UE sur l’intelligence artificielle. Celui-ci a été publié au Journal officiel de l’Union européenne en juillet 2024 et est désormais disponible dans les 24 […]